Le soutien provincial aux communes: un vrai succès !

En septembre dernier, la Province de Hainaut a interrogé les 69 communes du territoire, les CPAS et l’ensemble de ses partenaires sur la pertinence et la qualité des services qu’elle leur offre, chaque jour, dans le cadre de sa politique supracommunale. Ce que fait la Province pour votre commune, est-ce utile ou non?

50 communes ont répondu au questionnaire : le résultat est largement positif. 90% d'entre elles se disent satisfaites voire très satisfaites des services offerts et 75% estiment que l’offre correspond parfaitement à l’attente des pouvoirs locaux.

Ce soutien provincial, spécifique, à l'égard des communes et des territoires représente quelque 13 millions d’€ chaque année. Une moitié de ce montant est consacré au co-financement des zones de secours et l'autre à des actions directes en faveur des communes, donc des citoyens: il s'agit de l’apport d’expertises, de savoir-faire, de soutiens techniques, de l’organisation de stages, de l’accompagnement de projets culturels ou sociaux.

Une expertise provinciale appréciée

Les services rendus au quotidien sont nettement appréciés et les communes, à près de 80 %, estiment qu’elles n’auraient ni les moyens ni les ressources humaines pour assumer seules ces projets. Elles souhaiteraient cependant un accès plus direct à l'information aux services offerts, ce à quoi s'attelle la Province à travers ses outils de communication.

Le financement de projets supracommunaux ou de territoire bénéfice d’une appréciation comparable. Pour 74% des communes, le financement et l’expertise provinciale ont permis l’éclosion d'initiatives nouvelles, nécessaires et impossibles sans cet apport. 82% considèrent que ces projets sont pertinents et bien menés.

Et l’avenir ? Les résultats de cette enquête montrent que la réussite de la supracommunalité est intimement liée à la proximité entre les communes et les services qui leur sont proposés. Les transferts de compétence envisagés par la Région sont donc clairement une menace pour la supracommunalité et par conséquent...pour le citoyen. Un sentiment partagé par l'Union des Villes et Communes qui vient de rendre un avis à la Ministre De Bue soulignant le fait que « de nombreux projets menés avec les provinces bénéficient de facilité et de rapidité de traitement particulièrement appréciables dans un contexte socio-économique peu compatible avec les lenteurs administratives ».

Pour connaître les détails de cette enquête, cliquez ici